LES MYSTÈRES DU CABINET DE CURIOSITÉ

Les cabinets de curiosités désignent des lieux dans lesquels on collectionne et présente une multitude d'objets rares ou étranges représentant les trois règnes : Animal, végétal et minéral, ainsi que des réalisations humaines.

Minéral : Pierres précieuses, fossiles, fulgurites ou pierres de foudre et bien d’autres – objets qui intéressaient depuis longtemps les alchimistes - Animal : Taxidermie, insectes séchés, coquillages, squelettes… et végétal : herbiers peints, florilèges etc. Artificiels: objets archéologiques, antiquités, médailles, œuvres d'art, armes, objets de vitrine (boîtes, tabatières, petits flacons)

  • Ils comprennent des objets d’art, peintures sur pierre, pièces en pierres fines ou précieuses, (camées, intailles), en cristal de roche,

  • ivoire, ambre, nautiles montés en hanap, œufs d’autruche…

  • Des objets scientifiques, automates, zograscopes…

  • De l’exotisme : plantes, animaux exotiques, objets ethnographiques…

L’une de leurs fonctions était de faire découvrir le monde, y compris lointain, de mieux le comprendre, ou de confirmer des croyances

de l'époque. On pouvait y voir des restes d'animaux mythiques, des cornes de licorne, l’Agneau tartare, mi-animal, mi-végétal…

A partir de 1550 les cabinets de curiosité se répandent à travers l'Europe. À l'origine de ces collections, on trouve des aristocrates,

des marchands et des intellectuels.

La collection "représente" le collectionneur : tous les objets correspondent à son goût.

Le cabinet est une sorte de miroir du monde en réduction, un lieu de contemplation solitaire.

Le cabinet de curiosités revisité au 20e siècle

Avec l'âge d'or du musée au 19e siècle, il tombe progressivement dans l'oubli. On peut toutefois retrouver des traces de cet esprit de curiosité dans les pratiques artistiques du 20e siècle comme le collage ou l'assemblage, dans l’éclectisme d’un collectionneur comme André Breton -

le chef de file des surréalistes - ou dans les musées d'artiste.

Au début du 20e siècle, les artistes Dada et surréalistes expérimentent le collage et l’assemblage. Par le goût de l'objet incongru,

la recherche d’un monde en miniature, ces pratiques réactualisent l’univers des collectionneurs d’autrefois.

Entre 1931 et 1933, l’artiste allemand Kurt Schwitters construit dans l’espace de son appartement à Hanovre, une immense sculpture

qu’il appela Merzbau. Associant peinture, sculpture et architecture, celle-ci apparaît comme l’œuvre d’une vie et le lieu de recueillement

de l’artiste.

De 1922 à 1966, André Breton réunit dans son domicile parisien une collection d’objets et d’œuvres d’art qu’il dispose sur un mur.

Peu connu en France, Joseph Cornell (1903-1972) est un artiste américain, autodidacte, célèbre pour ses boîtes délicates, d’une grande poésie.

Il assiste Marcel Duchamp à New York dans la réalisation de ses boîtes en valise.

Boîte en valise de Marcel Duchamp, Voir Vidéo., Patrick Van Caeckenbergh, Mark Dion.