TROPHÉES - De l'art à la déco !

01/02/2018

Le trophée est apparu dans l’art dans des œuvres ironiques, ambiguës et provocantes.

Les artistes l’utilisent comme un outil pour faire passer un message et apporter un aspect vivant à leurs œuvres

auquel le public pourra se rattacher.

On observe cette démarche avec des artistes comme Maurizio Cattelan dont l’art est basé sur le tragique, l’humour

et la provocation. Ses œuvres font écho aux paradoxes et à la folie de notre temps; de la lutte de l’individu pour y trouver

sa place.

 

D’autres comme Ghyslain Bertholon dans sa série Trochés (2008-2009), présente la partie postérieure d’animaux à la façon des trophées de chasse. Les animaux ainsi représentés, semblent vouloir s’arracher à une réalité qui n’est pas la leur,

ceci est souligné par la position des pattes des animaux. L’artiste utilise l’aspect provoquant et décaler de la taxidermie

et amène le public à s’interroger sur le rapport de domination exercé par l’homme sur l’animal et la nature.

 

Sans oublier le crochet de coton de Joana Vasconcelos, qui habille de douceur des animaux en céramique,

forts et puissants. En effet, son œuvre a pour problématique la femme et sa place dans le monde : tantôt femme au foyer, tendre et aimante, tantôt femme guerrière, à l'image de ses Valkyries. Ses œuvres balancent entre ces différentes facettes. 

 

Dans le champs de la décoration, nous retrouvons le designer allemand Holger Hoffmann.

S'étant plus qu'inspiré des sculptures à facettes de Xavier Veilhan, il a imaginé une série de créations en papier Paper Trophy. Il propose des animaux minimalistes à assembler soi-même sans aucun découpage, (et ce n'est pas le seul !)

 à télécharger et à imprimer à la maison, très déco !

 

… à découvrir ci-dessous.

 

 

 

 

 

Please reload